© 2018

Proudly created with Wix.com

[ chroniques d'un quotidien mi-figue mi-raisin ]

Rechercher
  • mandale douce

Leçon #7 Recherche d'appart: 20 questions à (ne pas) poser

Outre les questions existentielles, il y a les questions du monde réel. Et la recherche acharnée d’un nouveau lieu de vie en soulève beaucoup.


Illustrations: Pavé

Le problème avec le monde réel, c’est qu’il croule littéralement sous les conventions. Qu’elles soient officielles ou officieuses, imposées par une autorité extérieure ou par notre propre tour de contrôle, elles convergent toutes vers un seul but : avoir l’air irréprochable (mais pas trop, sinon c’est suspect), poli (mais pas trop, sinon c’est suspect) et décidé (mais pas trop, sinon c’est suspect).

Entre fausse naïveté et tutoiement, me voici étalant les 20 questions que j’aimerais vraiment poser depuis que j’ai entamé mes pérégrinations immobilières. Je ne me risquerais peut-être jamais à faire le test à l’échelle du monde réel (chiche), mais houuu les placer ici, ça fait déjà du bien.

1) Pourquoi est-ce que tu as eu envie de peindre toutes les portes et les radiateurs en vert pomme?

2) Et toi, tu te verrais vivre ici? Sans déconner?

3) À quel moment tu t’es dit que carreler le salon, ça pouvait rendre ton bien chaleureux?

4) Variante : À quel moment tu t’es dit que mettre de la moquette partout, c’était hygiénique?

5) Pourquoi, selon toi, cuisine équipée équivaut à un pauvre plan de travail blanc des années 90 et à une taque électrique?

6) Pourquoi tu dis toujours que tes locataires précédents sont bordéliques et/ou irrespectueux pour justifier l’état pitoyable de ton bien?

7) Pourquoi tu dis que cet appart est inratable alors qu’il flétrit sur Immoweb depuis 2 mois?

8) Pourrais-tu s’il te plaît me détailler point par point ce que comprennent les 200€ de charges communes?

9) Si j’habite au 1er étage, chui obligée de payer l’entretien de ce foutu ascenseur?

10) Et toi, combien tu gagnes?

11) Quand tu dis que les grosses taches d’humidité au plafond, ça va s’arranger, tu y crois pour de vrai?

12) Est-ce que tu vis dans l’immeuble? Parce que si oui, ça m’embête un peu, en fait.

13) Appartement de standing, ça veut juste dire "appartement très cher pour personnes en déficit de supériorité", c’est bien ça?

14) Le chauffage électrique à accumulation, entre nous, c’est de la merde, non?

15) L’usure locative, selon toi, mythe ou réalité?

16) Tu préfères : un locataire avec un CDI qui porte des Doc Martens tous les jours de sa vie, ou une personne "en transition" (chui pas sûre des guillemets là) qui aime les chaussettes à coussinets?

17) À part le statut d’employé, qu’est-ce qui te donne confiance en l’être humain?

18) Et toi, tu sais déjà où tu seras dans 3 ans?

19) Pourquoi le vert pomme? POURQUOIII?

20) Si j’hypothèque mes parents, j’ai une chance que mon dossier soit accepté?







En bonus track, quelques tips de bon aloi :


Projettes-toi, mais pas TROP quand même (conseil de merde)

Ne t’emballe pas quand un bien te plaît et que tu as l’impression que le courant passe bien avec le proprio, la chute est rude quand, tout à la fin de la visite, il t’annonce qu’il a déjà donné son accord de principe à quelqu’un d’autre (sadique va).


Mieux vaut ne pas TROP insister

Évite par exemple de proposer un pot-de-vin à un proprio qui te dit qu’il veut choisir de façon impartiale, ça ne sert à rien.


On n’est jamais TROP prudents

Surtout, ne va jamais (au grand jamais) visiter un bien sans avoir vu les photos au préalable. Ça débouche rarement sur une bonne surprise. Variante : évite aussi le dossier détaillant tes revenus et tes dépenses au Aldi du coin sans cette prérogative.


Heu... Garde la pêche?

Et avant la date fatidique qui te rapproche potentiellement du statut du no man’s land, assures-toi quand même que tu peux être hébergé.e par des proches. Moi je dis ça...


À la revoyure,

Et à la vôtre!

37 vues